5 bonnes raisons de faire des radiographies dentaires

Radiographies dentairesLes radiographies dentaires sont un outil essentiel pour les dentistes, elles leur permettent de vérifier efficacement l’état de la santé bucco-dentaire des patients. Voici 5 bonnes raisons d’utiliser cette technologie.

1 – Identifier des problèmes invisibles à l’œil nu grâce aux radiographies dentaires

Savez-vous que la plupart des pathologies de la bouche se développent dans des régions peu faciles d’accès ? Les radiographies dentaires permettent de déceler les problèmes invisibles à l’examen visuel et donc, d’éviter qu’ils ne s’aggravent. Grâce aux radiographies dentaires, le dentiste peut mettre en évidence des caries autour de vieilles restaurations ou entre les dents, mais également découvrir des pathologies comme la perte osseuse causée par une maladie de gencive ou encore des dents de sagesse incluses. La radiographie va aussi permettre de vérifier les positions de racines problématiques, l’éventuelle présence de tumeurs, de kystes ou d’abcès. Cet outil s’avère quasiment indispensable pour les professionnels de santé qui veulent réaliser un examen complet et sûr.

2 – Profiter d’un examen simple et sans douleur

La radiographie dentaire peut être réalisée en quelques minutes et ne génère aucune douleur. Un appareil à rayons X émet un faisceau de radiation électromagnétique sur la zone ciblée et renvoie l’image obtenue sur un écran d’ordinateur ou un film. Les rayons X ont la capacité de traverser les tissus humains, ceux-ci absorbent plus ou moins les radiations en fonction de leur densité, leur composition et leur épaisseur. C’est ainsi que les os vont apparaître en blanc (car ils absorbent davantage de radiations) et les caries en noir (car elles n’absorbent que peu de radiations).

3 – Bénéficier de résultats sûrs

L’interprétation d’une radiographie laisse peu de place aux doutes. Les dentistes sont donc en mesure de reconnaître des problèmes et d’éventuelles pathologies en observant les résultats obtenus. La radiographie va donc permettre de confirmer un diagnostic préétabli ou d’offrir des réponses claires au professionnel de la santé lorsqu’il n’a pas accès à certaines zones.

4 – S’exposer aux rayons sans risques

Lorsqu’un patient s’expose à deux radiographies dentaires dans l’année, cela équivaut à moins d’1% des radiations qu’il a subi en un an. Nous sommes quotidiennement exposés aux radiations (notamment aux rayons cosmiques, aux rayons des écrans de télévisions, des détecteurs de fumée, etc.) et cela n’a que peu voire pas d’impact sur notre santé. Les doses de radiations utilisées dans le cadre de radiographies dentaires sont extrêmement faibles et les parties du corps qui n’ont pas besoin d’être irradiées sont protégées par un collet et un tablier de plomb. Enfin, les dentistes évaluent avec objectivité le risque et le bénéfice et proposent en conscience de réaliser ou non une radiographie dentaire en fonction du contexte et de l’état du patient.

5 – Jouir des dernières avancées technologiques

Actuellement, la radiographie numérique est en train de prendre le pas sur la radiographie conventionnelle. Celle-ci offre une multitude d’avantages, notamment la réduction de la dose de rayons X, une visualisation d’une qualité incontestable, mais également une meilleure clarté de diagnostic. La scanographie vient de plus s’associer aux radiographies dentaires afin de réaliser des planifications virtuelles des traitements. Cela consiste en une imagerie 3D qui permet de constituer des plans de traitement exhaustifs ; ceux-ci étant principalement utilisés en implantologie et en orthodontie car il est primordial dans ces domaines d’établir la relation exacte entre les dents et les structures vitales de la mâchoire.

Les radiographies dentaires sont donc idéales pour prévenir les risques de propagation de caries, de maladies de la gencive ou d’autres pathologies. Elles ne sont pas dangereuses pour la santé et se révèlent de plus en plus efficaces.