Traitement de canal

Traitement de canal 2017-06-17T22:15:26+00:00

Traitement de canal

Le traitement de canal (endodontique) est une procédure qui consiste à éliminer une infection ou une inflammation de la pulpe dentaire (« nerf » de la dent), par l’extirpation complète de celle-ci.  Les deux principales conditions menant au traitement de canal sont la pulpite et la nécrose pulpaire.

Par définition, la pulpite est une inflammation de la pulpe.  Elle se manifeste par une douleur persistante aux changements de température (aliments chaud et froid) ou à la mastication.  La dent en pulpite peut également élancer sans raison apparente.  Une pulpite peut s’installer lorsque des bactéries (présentes dans la carie) réussissent à se faufiler jusqu’à la pulpe.  Les chances de développer une pulpite sont donc plus élevées lorsqu’une dent est touchée par une carie ou une restauration profonde, près de la pulpe.  Plus rarement, une pulpite peut également s’installer suite à un coup ou un choc sur une dent.

Lorsqu’elle n’est pas traitée à temps, la dent en pulpite finit généralement par se nécroser.  La dent perd alors sa vitalité.  La circulation sanguine présente naturellement à l’intérieur de la pulpe est remplacée par du tissus nécrotique (mort), qui n’offre aucune défense aux bactéries qui s’y multiplient plus facilement.  C’est la nécrose pulpaire (pulpe infectée).

La dent nécrosée se manifeste aussi par des élancements et/ou des douleurs à la mastication, mais sans douleur au chaud ou froid.  Avec le temps, les bactéries présentes dans la pulpe nécrosée produisent des gaz ou du pus, qui chercheront à s’échapper vers l’extrémité de la racine (en direction de l’os).  Une enflure peut ensuite apparaître.  Nous sommes alors au stade de l’abcès dentaire.

Voici, en résumé, les étapes  d’un traitement de canal :

  • Le dentiste procède à une anesthésie locale pour éviter toute douleurs lors du traitement.
  • Pour empêcher les bactéries contenues dans votre salive d’entrer en contact avec votre dent durant le traitement, il place une digue autour de la dent.
  • Il fait une petite ouverture dans la dent traitée pour accéder au canal et à la pulpe endommagée.
  • À l’aide d’instruments de précision, il retire la pulpe en nettoyant et en élargissant le canal.
  • Ensuite, il remplit et scelle le canal.
  • Puis, il ferme la dent avec une obturation provisoire ou permanente.

 

Aussi à lire : Article de L’Association dentaire canadienne.