Plombage dentaireLe plombage dentaire : vous en avez tous entendu parler sans forcément savoir dans quelles circonstances il faut l’utiliser. Après tout, les types de plombages et les techniques d’obturation dentaire ont tellement évolué avec le temps qu’il est devenu difficile d’y voir clair! 

Vous vous posez des questions relatives aux différents types de restaurations dentaires disponibles, de même que sur les techniques de plombage utilisées de nos jours? C’est tout à fait normal puisque les récents progrès dans le domaine de la denturologie ont quelque peu changé la donne. De nos jours, il existe un plombage indolore et confortable pour répondre à tous les types de problématiques. Et si on survolait le tout ensemble? 

Tout d’abord, le plombage dentaire, c’est pour quoi et pour qui?

Le plombage, qu’on appelle aussi « obturation » dans notre milieu, est utilisé pour remplir des cavités résultant généralement de caries dentaires. Vous évitez ainsi la détérioration de votre dent et empêchez les bactéries d’y pénétrer. Et il convient d’agir rapidement puisqu’une dent cariée risque de carier les autres dents avoisinantes en plus de provoquer diverses infections. Pour traiter cette dent, il faut d’abord retirer la carie puis protéger la cavité à l’aide d’un plombage (obturation dentaire).

Bref, lorsque la carie vous afflige, causant plusieurs problèmes buccodentaires, le plombage devient une solution à considérer sérieusement. Contrairement à ce que son nom indique, il ne contient aucun plomb, mais plutôt un alliage de mercure, de cuivre, d’argent et d’étain qu’on appelle « amalgame dentaire ». Utilisé depuis la nuit des temps (on en retrouve des traces sur des dents fossiles d’hommes préhistoriques), l’amalgame dentaire a beaucoup évolué et est désormais accessible pour tous les âges et tous les besoins.

Ainsi, avec le temps, l’amalgame a aussi laissé sa place au composite, un matériau inorganique et biocompatible ayant fait son apparition au cours des années 1960. Vous avez donc le choix entre l’amalgame ou la composite dans la composition de votre plombage. Seulement voilà : quel type d’obturation dentaire convient à votre situation? Voyons voir!

Plombages blancs (composite) ou plombages gris (amalgame)?

Voilà une question pertinente à se poser! Afin de déterminer quel type d’obturation vous convient le plus, il faut tout d’abord soupeser les avantages et les inconvénients.

Le plombage gris (amalgame dentaire)

L’amalgame dentaire est une option hautement durable (jusqu’à 20 ans de durée de vie) et abordable. Il s’agit notamment d’un plombage parfait pour vos dents postérieures. Cependant, son usage ne fait pas l’unanimité puisque certains ont souligné les dangers possibles du mercure. Nous avons d’ailleurs produit un article de blogue sur le sujet. Toutefois, cette dangerosité n’a pas été démontrée avec certitude et Santé Canada continue d’approuver l’utilisation du plombage gris. 

Toutefois, de nos jours, le principal inconvénient de l’amalgame dentaire est son manque d’esthétisme. En effet, la couleur argent de ce type de plombage pourrait déplaire à certains en raison de son manque de naturel. De plus, contrairement à la composite, ce type de plombage peut finir par causer une fracture de la dent. 

« Devrais-je changer le plombage gris que j’ai déjà en bouche? »

Après avoir lu ces lignes, ceux et celles d’entre vous qui ont déjà un amalgame dentaire en bouche pourraient s’inquiéter. Vous pourriez vous demander, avec raison, s’il faudrait changer ce type de plombage. Pas de panique! Un rendez-vous avec votre dentiste vous permettra d’y voir plus clair. 

Il n’est pas toujours nécessaire de changer un plombage gris. Toutefois, il peut s’agir d’une option à envisager en cas de récidive de carie, de fracture dentaire ou encore pour des raisons d’esthétisme. Un bon suivi s’avère toutefois nécessaire pour déterminer la nécessité d’une telle intervention.

Le plombage blanc (composite)

L’obturation en composite est faite avec une résine durcie à lumière UV et dénuée de toute toxicité. Son principal avantage est son côté très esthétique puisque sa couleur blanche en fait un plombage très discret, pratiquement invisible. De plus, elle est dotée d’une capacité naturelle pour se « coller à la dent ». Il s’agit également d’un excellent isolant thermique. 

Cependant, le plombage blanc s’avère souvent moins durable que l’amalgame dentaire et sa couleur blanche peut finir par jaunir avec le temps (surtout si êtes un amateur de café, de thé ou de tabac.) Malgré ces quelques désavantages, il s’agit sans contredit d’une option à considérer.

L’hygiène buccodentaire : absolument élémentaire si vous optez pour la composite

Bon, c’est vrai, avoir une bonne hygiène buccodentaire est toujours important. Cependant, elle l’est d’autant plus si vous avez un plombage blanc en bouche. Pourquoi? Eh bien, c’est parce que ce type d’obturation a tendance à se rétracter en durcissant (contrairement à l’amalgame qui prend de l’expansion). Cela peut entraîner la formation de petites fissures avec le temps et il est donc possible que des caries se forment à l’intérieur de celles-ci. Demandez à un dentiste de vous suggérer les meilleures méthodes d’entretien pour éviter ce type de situation indésirable.

Existe-t-il d’autres types d’obturation?

Grâce aux récents progrès technologiques dans le monde de la dentisterie, les plombages gris et blancs disposent désormais d’autres types d’obturation plus modernes. En effet, avez-vous entendu parler de la restauration en céramique (Ceramic Reconstruction ou CEREC)? De nos jours, ce type d’obturation s’avère le nec plus ultra en matière de réparation dentaire. 

Durable, simple, rapide, flexible et naturelle, cette méthode de restauration redonne à sa dent toute sa solidité. De plus, la machine CEREC utilisée pour l’installer permet une réparation en un seul rendez-vous, ce qui est un gros plus pour les gens pressés à l’agenda chargé. En plus, aucune prise d’empreinte n’est nécessaire, grâce à l’utilisation d’une caméra et d’un logiciel 3D. 

Pour résumer, la restauration CEREC constitue l’option d’obturation dentaire la plus avancée à ce jour, autant en termes d’esthétisme que de fonctionnalité.

La restauration CEREC, est-ce que ça convient à tout le monde? 

Que ce soit pour une dent fissurée, cassée ou sensible, ou encore à la suite d’un traitement de canal, la restauration en céramique convient à tous les types de besoins. Toutefois, il s’agit également d’un investissement plus dispendieux que les 2 autres types de plombage. Prenez donc le temps d’étudier toutes les options avec votre dentiste!

CadieuxLangevin s’adapte à votre réalité 

Qu’il soit en composite, en amalgame ou en céramique, le plombage dentaire peut définitivement vous aider à embellir vos sourires et améliorer considérablement votre niveau de santé buccodentaire. Il suffit de demander à l’un de nos professionnels de vous suggérer l’option sur mesure pour vous. 

Prenez rendez-vous dès maintenant.