Mal de dentsLe mal de dents peut être lié à de nombreuses causes : une carie, un abcès, une gingivite, une parodontite, une fracture dentaire, une sinusite, une pulpite, une mobilité ou encore une hypersensibilité dentinaire. Si la première chose à faire est de prendre rendez-vous chez son dentiste afin d’établir le diagnostic précis, il faut aussi gérer la douleur en attendant la visite au cabinet. Aussi est-il utile de savoir comment soulager un mal de dents chez l’adulte, car les douleurs dentaires peuvent être réellement insupportables.

Mettre de la glace

En cas d’abcès dentaire, placer de la glace contre la joue contribue à diminuer la douleur. Afin d’éviter une brûlure de la peau, la glace doit être mise dans un plastique lui-même enrobé dans une serviette. Si cette solution soulage le temps d’attendre le rendez-vous chez le dentiste, elle ne résout en rien le problème. Il convient en outre de stopper immédiatement ce traitement si la douleur augmente au contact de la glace.

À noter que la glace n’agit que sur la douleur liée à une enflure, car elle ne fait qu’augmenter la souffrance lorsqu’elle est placée sur une dent hypersensible.

Dormir en position semi-couchée

La pulpite dentaire, communément appelée rage de dents, crée des douleurs pulsatiles qui s’amplifient en position couchée. Dormir en position semi-couchée permet de réduire l’afflux de sang dans la dent et de diminuer la douleur en attendant de voir le dentiste.

Utiliser du clou de girofle

Antiseptique, antibactérien, analgésique, anesthésiant et anti-inflammatoire, le clou de girofle est une solution simple et naturelle permettant de soulager les douleurs dentaires. Il suffit de placer quelques clous dans sa bouche et de les plaquer pendant quelques minutes sur l’endroit douloureux afin qu’ils libèrent leur huile. Comme le clou de girofle est très fort, on peut également apposer de l’huile essentielle de clou de girofle directement sur la dent, qui présente l’avantage d’être moins forte au goût.

Pratiquer un bain de bouche

Moins populaire que le clou de girofle, mais possédant des vertus anesthésiante et anti-infectieuse, la menthe poivrée peut soulager la douleur dentaire. Elle s’administre par application sur la gencive, en bain de bouche ou même en infusion. La teinture de myrrhe fonctionne aussi bien en bain de bouche, car elle possède des propriétés astringentes qui réduisent l’inflammation.

Prendre un cachet antidouleur

Les cachets à base d’acétaminophène ou de paracétamol permettent de soulager la douleur en attendant de se rendre chez le dentiste. Il est en revanche déconseillé de prendre des anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène qui agissent, certes, sur la douleur, mais risquent de propager une infection et de masquer son évolution.

La prise d’un médicament antalgique permet de soulager la douleur notamment dans le cas d’une dévitalisation récente d’une dent, suite à une extraction dentaire, lors de la poussée des dents de sagesse, pour les douleurs provenant de l’articulation temporo-mandibulaire, de névralgie faciale ou encore en cas d’infection des glandes salivaires.

Si ces quelques astuces permettent de soulager les douleurs dentaires en attendant de se rendre au cabinet dentaire, elles n’agissent en aucun cas sur les causes. Car seule une visite chez le dentiste permet d’établir un diagnostic précis et de soigner les dents. En cas de mal de dents, il faut bien évidemment soulager la douleur, mais également prendre rendez-vous sans tarder chez son dentiste avant d’éviter d’empirer le problème et le traiter de manière adéquate.