Qu’est-ce qui pourrait causer le grincement des dents?

Le grincement des dents, également appelé bruxisme, est une anomalie qui se produit chez beaucoup de gens. Lorsque le bruxisme est fréquent et devient sévère, des répercussions peuvent se faire sentir chez la personne concernée. Dans les cas les plus graves, les complications et dommages sévères sont observés aux dents et aux mâchoires.

Grincement des dents

La cause du grincement des dents

Les différentes études réalisées sur le grincement des dents suggèrent que la cause la plus probable serait un mauvais alignement des mâchoires inférieure et supérieure ou l’absence de certaines dents. Une bouche fermée, ainsi que le positionnement des dents lorsque l’on ferme sa bouche, cause du stress aux muscles du visage et de la mâchoire. Sans même s’en rendre compte, on replace alors les mâchoires dans une position plus confortable où les muscles éprouvent moins de stress. Il en résulte un bruit de grincement typique et connu de tous.

Bien qu’une mauvaise occlusion soit considérée comme la principale cause du bruxisme, le stress dans la vie d’une personne peut également en être responsable. Une personne anxieuse ou qui vit une situation de stress observera plus d’épisodes de bruxisme qu’un individu moins stressé. Réduire la caféine peut alors s’avérer un bon moyen pour atténuer le stress.

Les conséquences du grincement des dents

Si l’on grince des dents la nuit, des problèmes au niveau du cycle du sommeil sont envisagés. Beaucoup de gens ne soupçonnent pas souffrir du bruxisme, certains même l’apprennent par leur conjoint! Certains symptômes comme l’apparition d’une migraine ou d’une douleur aux mâchoires au réveil peuvent être un indicateur de bruxisme nocturne.

Il est important de consulter si le bruxisme est fréquent ou sévère. En effet, les répercussions peuvent être importantes et se doivent de ne pas être prises à la légère. Le grincement des dents répété peut user prématurément, fracturer ou même entraîner la perte de dents. La dentition n’est pas la seule touchée par le bruxisme: dégradation de l’état des mâchoires, changement de la structure osseuse du visage, modification de l’articulation et de la mastication ou même, dans les cas plus graves non traités, une perte partielle de l’ouïe.

Il est donc impératif de consulter en cas de bruxisme et de ne pas prendre de décision médicale sans l’avis préalable d’un professionnel de la santé.