Comment peut-on savoir que l’on grince des dents?

grincement des dentsLe grincement des dents, également appelé bruxisme, est une anomalie dont plusieurs personnes souffrent. Le bruxisme récurrent non traité peut mener à des complications au niveau des dents, de la mâchoire et même causer des répercussions sur la santé en général. Il est donc important de savoir en reconnaître les symptômes afin d’en limiter les répercussions.

Il arrive fréquemment que certaines personnes grincent des dents sans même s’en apercevoir, car il se produit généralement lorsque l’on dort. Plusieurs personnes l’apprennent même par leur conjoint! Toutefois, un mal de tête sourd ou une douleur à la mâchoire, surtout observés le matin au réveil, peut alerter la personne qu’elle souffre peut être du bruxisme. Certaines personnes ont même des blessures à l’intérieur des joues causées par des morsures.

L’usure prématurée des dents est un autre signe observé chez les gens qui grincent des dents. Un dentiste saura savoir détecter si les dents ont une usure normale ou s’il elles sont usées prématurément. Sachez aussi qu’un craquement lors de l’ouverture et de la fermeture des mâchoires peut être un signal indiquant le bruxisme.

Le stress est l’un des principaux facteurs qui exacerbe le grincement de dents. En réduire les sources par des gestes simples au quotidien minimisera également les chances de bruxisme pendant le sommeil:

– Adopter un rythme de vie sain en ayant des heures de sommeil fixes et une alimentation équilibrée. Cette stabilité réduira votre tension et vous serez moins susceptible d’être irritable;

– Apprenez à vous détendre! Ce conseil peut sembler évident, quoique parfois difficile à appliquer au quotidien pour certains. En prenant le temps de relâcher la pression durant la journée, votre esprit sera plus détendu lorsque viendra le temps de vous coucher.

– Réduire sa consommation de caféine. Le café, les boissons gazeuses, les boissons énergétiques et le chocolat contiennent tous de la caféine, un stimulant qui n’aide en rien à relaxer vos mâchoires.

– Éviter la consommation d’alcool. L’alcool est un dépresseur qui procure un sommeil peu profond et de mauvaise qualité. Le bruxisme s’en trouvera donc directement affecté.

– Arrêter de mastiquer des objets. Le bout de votre crayon mâchouillé est un réel échappatoire? Cette mauvaise habitude buccale n’aide en rien à défaire vos mâchoires de la tension. Tentez d’éliminer cela en évacuant votre stress autrement.

– Relaxer les mâchoires durant le jour. Si vous êtes conscient de serrer les dents pendant la journée, imaginez les dégâts pendant la nuit! Prenez le temps de respirer et de détendre les mâchoires en plaçant le bout de votre langue entre vos dents.

– Créer un environnement de sommeil favorable à la détente. Avant de vous coucher, prenez le temps de vous relaxer. Que ce soit par une séance de méditation, par un bain chaud, la lecture ou de la musique douce, il est important de trouver la méthode qui vous convient. Délaissez la télévision et les écrans, car ceux-ci sont responsables de stimulations sensorielles qui ne favorisent pas la détente.

Le bruxisme est minime ou peu fréquent, et a donc peu d’influence sur notre santé. Si toutefois il s’avère être récurrent, les impacts sur la mâchoire et la dentition peuvent être importants: disparition progressive de l’émail, mobilité des dents favorisant leur déchaussement, risque de fracture d’une dent et dans certains cas plus grave, la perte d’une ou plusieurs dents. N’hésitez donc pas à en parler à votre dentiste si vous pensez en souffrir.

SOURCE: http://fr.wikihow.com/arrêter-de-grincer-des-dents-la-nuit